Maison sur pilotis : pourquoi choisir cette construction ?

À la fois moderne et très tendance, la maison sur pilotis séduit de plus en plus de futurs propriétaires. Si cette solution est privilégiée pour son esthétisme, il s’agit d’une construction à la fois écologique et avantageuse. Elle est courante dans les régions humides d’Asie et d’Afrique, mais elle s’implante de plus en plus en zone occidentale.

Une solution qui s’intègre à son environnement

La maison pilotis est d’abord une construction écoresponsable. En effet, elle est souvent réalisée en bois, une matière noble, robuste et surtout respectueuse de l’environnement. Vous n’avez quasiment rien à prévoir côté traitement chimique pour assurer la tenue du matériau dans le temps. Avec une faible quantité d’émission de gaz à effet de serre à chaque étape de son cycle de vie, le bois représente la solution par excellence pour construire un logement à partir de ressources renouvelables. Étant construite hors sol, la maison sur pilotis préserve le terrain d’implantation de toute transformation. Cette option peut ainsi s’adapter à l’environnement sans endommager la nature, indépendamment de la technique constructive choisie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur maisons-socopa.fr.

Construction sur pilotis : différentes techniques possibles

La maison sur pilotis en bois est généralement privilégiée pour sa durabilité. De plus, c’est la solution idéale en auto-construction. En effet, le bois est à la fois simple à manipuler et à transformer.  L’installation des pilotis ne requiert pas de travaux lourds, ce qui est un avantage non négligeable, notamment au niveau du coût.

Certains propriétaires optent pour les pilotis métalliques. Dans ce cas, les matériaux doivent être spécifiquement adaptés à la technique constructive. L’acier a une longue durée de vie. Par ailleurs, sa solidité dépasse de loin celle du bois. Vous pourrez donc envisager des charges de construction lourdes. Par exemple, il est tout à fait possible d’opter pour un plancher en béton ou une maison sur pilotis à étages. Enfin, l’édifice sur pilotis en béton est résistant à toute épreuve. Le revers de la médaille est le coût, en raison de l’importance des travaux. Si vous choisissez cette option, vous devrez faire intervenir un professionnel.

Maison sur pilotis : autres principaux avantages

Grâce à la matière qui la compose, la maison bois sur pilotis convient parfaitement aux constructions en zone inondable. Elle est également adaptée à n’importe quel type de sol, étant donné qu’elle ne repose pas directement sur ce dernier. En effet, ce sont les pilotis qui supportent les charges liées à la construction. C’est pourquoi les constructeurs vous recommanderont cette solution s’ils constatent que le terrain d’assise de votre habitat est instable. La maison pilotis permet aussi de protéger l’intérieur contre les insectes et les nuisibles. D’ailleurs, ce système est largement utilisé dans les régions marécageuses. Construit en montagne, votre logement rehaussé par les pieux sera éloigné des carnivores. 

La maison sur pilotis permet également de répondre efficacement à des exigences accrues de modernité et d’esthétique. De nombreux types ont été revisités par les architectes, de manière à proposer des modèles adaptés au mode de vie occidental. L’architecture répond également aux critères essentiels des villas contemporaines les plus tendance.

Si ce genre de construction est davantage plébiscité dans les zones humides, il trouve toute sa place sur les terrains à forte pente. En effet, cette solution permet de pallier cette contrainte. Aussi, vous pouvez parfaitement envisager d’investir dans un terrain dont la qualité de sol est moindre (marécages, pente, inondable, etc.) et profiter ensuite d’un logement confortable et résistant.   

Budget et démarches à prévoir pour une maison sur pilotis

Bien évidemment, la construction des maisons sur pilotis ne peut se faire qu’une fois que vous avez le permis de construire. En cela, ce modèle constructif n’est pas différent des habitations classiques. Cependant, tant que votre logement ne dépasse pas une surface de 40 m² pour une hauteur de 12 m, la demande de permis n’est pas requise. On entend ici par surface l’empreinte au sol et non la superficie totale construite. Il est aussi à noter que votre autorisation ne sera délivrée que dans les mairies où ce type de construction est autorisée par le PLU. Dans les régions protégées par exemple, vous ne pourrez pas envisager de construire votre maison sur pilotis. De même, si l’emprise au sol dépasse 20 m² et que votre terrain se situe dans un site patrimonial remarquable, il vous faudra tout de même un permis.

En termes de coût, c’est un système très abordable, comparé aux procédés de construction occidentale. La différence de prix peut aller jusqu’à 30% par rapport aux villas classiques plain-pied. Si vous choisissez cette option, vous avez toutes les chances de faire d’énormes plus-values en cas de revente. De plus, si vous optez pour un édifice en bois, la structure sera beaucoup plus légère et ne nécessitera pas de pieux très profonds. Cela va réduire le montant total alloué aux travaux de fondations.