Maisons en bois

Confort, esthétique,
performance énergétique
et développement durable

Le bois est un des plus anciens matériaux utilisés dans la construction de maisons. Il est de nos jours à la pointe des tendances grâce à ses atouts considérables du point de vue écologique mais également esthétique.

Constructions écologiques
en bois

L’écologie ne se cantonne pas à la biodiversité. Elle concerne également le monde du bâtiment. Par définition simplifiée, une construction écologique respecte l’environnement, par les types de matériaux qui la composent et par sa performance énergétique.

Une éco-construction comme on l’appelle couramment ou une maison BBC (bâtiment basse consommation) est fabriquée à base de matériaux naturels : fondations en pierre, murs en briques ou béton cellulaire d’origine minéral, matériaux isolants en ouate de cellulose ou laine, toit végétalisé, etc.

Dans la construction durable ou écologique, l’enjeu principal est aussi de réduire la consommation d’énergie et d’utiliser efficacement les ressources naturelles. Le bois tient alors une place de premier choix. Evidemment, il sera à ce moment-là issu d’une forêt à gestion durable. En effet, en plus d’être un matériau naturel fortement isolant, il possède d’excellentes caractéristiques mécaniques en termes de résistance, légèreté, souplesse et solidité. Pour une meilleure performance énergétique, votre maison écologique aura une architecture optimisant la luminosité naturelle de chaque pièce et vous préférerez les sources d’énergie renouvelables et les équipements ménagers à faible consommation.

  • Le style architectural de construction à colombage est connu pour son ossature de bois. Il permet toutefois une isolation parfaite par l’intérieur.
  • La construction à poteaux et poutres est une innovation de la maison à colombages, inspirée du Japon et d’Allemagne.
  • Pour la construction par panneaux massifs, il s’agit de grands panneaux en bois massif, d’un ou plusieurs plis, montés par collage ou clouage.
  • Construction à ossature bois, c’est la MOB (maison en ossature bois).

Types de charpentes en bois

Traditionnelle

C’est une charpente en bois massif qui peut être assemblée, moisée ou clouée.

Lamellé

Elle est en bois lamellé collé et s’utilise sur les grandes portées et courbes.

Fermette

Composée de bois de petites sections pressées, assemblées par des connecteurs métalliques.

Aménagement extérieur

De par sa nature même, le bois s’inscrit aisément dans un décor extérieur. Ainsi se prête-t-il à la réalisation de nombreuses infrastructures de jardin d’une grande esthétique. De plus, avec un traitement adéquat et un bon entretien, il dure bien longtemps.

Auvent en bois

Au-dessus d’une fenêtre, d’une porte principale ou sur le flanc de votre maison, il offre plusieurs choix de formes et matériaux de couvertures.

Abris jardin

Idéal pour le rangement du matériel et outillage de jardinage et bricolage, il peut être un réel élément décoratif dans votre jardin.

Terrasse et pergolas bois

Optez pour une pergola en bois au-dessus d’un salon de jardin ou une terrasse en bois traité prolongeant votre chambre à coucher.

Pose de charpente bois

Artisan

Quel que soit le modèle choisi, réussir l’assemblage d’une charpente en bois nécessite un savoir-faire particulier et un outillage spécifique, en somme, l’intervention d’un artisan charpentier professionnel.

Espèces

Les essences de bois couramment utilisées dans la fabrication de charpente sont le chêne, le peuplier, le châtaignier, l’épicéa et quelques espèces de pin.

Assemblage

Selon le type de charpente, son assemblage s’effectue de plusieurs manières et avec différentes organes : tenons-mortaises, embrèvements, boulons, chevrons, crampons, connecteurs métalliques, etc.

Travaux de charpente
en bois

Les travaux comprennent autant la pose sur un immobilier neuf que les actions de rénovation partielle ou totale de charpentes en bois.

  • Installation d’une charpente neuve :
    L’installation d’une charpente neuve par un artisan professionnel comprend également sa fabrication en atelier ou sur chantier.
  • Rénovation d’une charpente :
    Elle consiste au sablage ou blanchissage des poutres, à leur cerclage métallique ou un remplacement total.
  • Modification d’une charpente :
    Elle survient notamment lors de l’aménagement des combles.